Cette chronique va être courte tout comme le morceau que je vous propose cette semaine (1'40").

Courte parce qu'on ne sait pas grand chose du groupe Hongrois Baba Yaga sinon les quelques traces d'extraits de concerts et d'enregistrements que l'on peut chiner sur le net.

Courte parce que le morceau qu'ils interprètent a capella, Back in USSR, est celui qui introduisait le double blanc des Beatles et que l'origine de la création de cette chanson reste très floue. L'hypothèse la plus crédible serait que Paul McCartney ait voulu composer une sorte de parodie de "Back in USA" de Chuck Berry, un peu en hommage au grand guitariste qu'il admirait mais aussi pour se moquer des paroles de ce morceau à la gloire de l'Amérique :

Well, I'm so glad I'm living in the U.S.A.
Yes, I'm so glad I'm living in the U.S.A.
Anything you want, we got right here in the U.S.A.

(Eh, je suis si content de vivre aux États-Unis
Oui, je suis si content de vivre aux États-Unis
Tout ce que tu veux, nous l’avons ici aux États-Unis)

Pour l'anecdote, Back in USSR déclencha immédiatement les foudres des conservateurs américains qui y virent une tentative de propagande pro-soviétique par le groupe !

Bref, pour faire court, enjoy !

Allez, bonne semaine à toutes et tous et réécoutez... ce morceau en boucle !!!