On connait bien la brutalité de certains guitaristes pour leur instrument à l'image d'un Jimi Hendrix qui brulait sa six cordes en fin de concert ou d'un Pete Townshend des Who qui la fracassait sur la scène, les amplis et, accessoirement, sur la batterie de Keith Moon (qui l'aidait un peu beaucoup).

On connait moins l'un des plus grands destructeurs d'orgues Hammond, j'ai nommé Keith Emerson du groupe Emerson, Lake & Palmer (ELP) qui lors des concerts, malmenait son clavier comme un beau diable, le renversait au sol, le piétinait et finissait même par l'attaquer au poignard !

Mais ceci n'est que pure anecdote en regard de l'immense talent de ce pianiste qui commença par le classique, se passionna ensuite pour le jazz pour enfin devenir aux yeux des aficionados, l'un des meilleurs claviéristes de rock progressif de sa génération.

Keith aimait, lors des concerts d'ELP, faire référence à ses multiples influences et consacrait presque systématiquement une partie du show à des reprises de jazz et de classique.

C'est le cas de l'extrait de concert que je vous propose de découvrir aujourd'hui avec la reprise de Blue Rondo à la Turk du compositeur de jazz Dave Brubeck, morceau que, même si vous n'êtes pas un esthète du genre, vous connaissez grâce à l'interprétation brillante de Claude Nougaro. Le set se termine par une improvisation toute personnelle autour de l'univers de Jean Sébastien Bach.

Pour ceux qui ne sont pas coutumiers de ce genre de musique, tentez de résister à l'introduction d'une minute quarante proche de la musique concrète et pour les fans de sport, ne manquez pas à la fin de cet extrait, le parfait "jumping" de synthétiseur effectué par un Keith Emerson au mieux de sa forme.

Keith Emerson nous a quitté tragiquement en mars dernier. Espérons qu'à la cantine du paradis des musiciens, il ne se retrouve jamais à la même table que Laurens Hammond, l'inventeur des orgues du même nom...

Allez, bonne semaine à tous et réécoutez Brain Salad Surgery d'ELP